an image

 

Lucito Radamez Pavon (Louis Lahens)
Aout 1926-Decembre 1986

      Après le premier voyage de L’Ensemble Aux Calebasses à New York, l’orchestre changea de nom dès son retour en Haiti .Nemour  embeaucha d’abord André Dorismond, puis Louis Lahens sur la recommendation de Félix Guignard en vue d’aider Julien qui eut des problèmes avec son vocal. Dejà, Nemour se préparait car, Julien allait subir une opération chirurgicale.

     Quand Louis Lahens Joignit Nemour à la fin de 1959, il était dejà connu du grand public. Il avait enregistré avec l’Orchestre Des Casernes Dessalinnes, sous la direction du maestro Charles Paul, Ozanana et Erzulie Nennen o au début des années cinquantes. De plus, aux environs de 1956-1958, il fonda son propre orchestre dont la direction fut adjugée a Willy Walter Fréderique. Serge Jean Paul se souvient encore d’une des préstations de l’orchestre Chez la famille  Salomon  à Turgeau le 24 Decembre 1956 et Wilner Kébreau se rappelle de Houla Hoop, Bablington, deux des chansons que l’orchestre a eu à executer..

     L’orchestre Louis Lahens fut composé de Louis Thelemaque, Fritz Ferrier et Jean Sejour aux saxophones, Fritz Pierre, Willy Frédérique trompettes, Luc Philippe, batterie, Louis Lahens, chanteur et Gérard Dupervil, accordéoniste, chanteur.

     Ti Louis, comme se amis l’appellaient a imprimé avec Nemour plusieurs disques. Il collabora d’abord avec Julien Paul, puis, Jean Claude Felix. Rithme commercial, Ti Marie cherie, Tu t’en vas, Pauvre Petit Michel etc sont parmis les chansons que Louis ait gravé avec Nemour. Louis laissa l’orchestre de Nemour quand Pierre Blain s’allie avec ce dernier. En 1962, il fit belle figure à La Martinique dans L’orchestre Tropicana que dirrigeait Félix Guignard. Tropicana s’imposait à la Martinique et dans l’espace d’une année, deux albums ont été enregistré. En 1963, ces deux albums furent réedité.  Toujours en 1963, Louis Lahens s’est rendu à la Guadeloupe pour performer avec Kesner Hall, Fefe Guignard, Fritz Pierre, Cece et Camille Abraham aux seins d’un groupe denomé ‘ Orchestre de la Cocoteraie. 

     Lucito Radamez Pavon est né à Santiago de Cuba le 25 Aout 1926. Il succomba le 17 Décembre 1986 déclara Rudy Cameau, un allié de TiLouis au Dr Charles Dessalinnes. Jusqu’à ses derniers jours, il resta le même Ti Louis qu’ont connu ses amis des années 50 déclara Félix Guignard. Ses péchés mignons furent toujours  l’alcohol et les femmes. Cependant, il racontait un peu trop ses aventures.  

                                                                                                   Adrien B. Berthaud